La phase complémentaire

Qu'est-ce que la phase complémentaire ?

La phase complémentaire permet à tous les candidats de présenter de nouvelles candidatures, qu'ils aient participé à la phase principale ou non.

La phase complémentaire débute le 25 juin et se termine le 31 juillet.

Elle comprend :

- une phase de candidature, du 25 au 30 juin ;

- une phase d'examen des candidatures, du 1er juillet au 12 juillet ;

- une phase d'admission, du 15 au 31 juillet.

1. Pour les candidats qui n'ont pas participé à la phase principale, elle permet de déposer des candidatures sur la plateforme. Dans tous les cas, les candidats doivent classer toutes leurs candidatures par ordre de préférence pour pouvoir participer à la phase complémentaire.

2. Pour les candidats qui ont participé à la phase principale, mais qui n'ont pas de proposition d'admission acceptée définitivement, la phase complémentaire permet à leurs candidatures (places sur liste d’attente ou placements en recherche de contrat) de continuer à évoluer jusqu’au 31 juillet. Par ailleurs, ces candidats peuvent, eux aussi, déposer de nouvelles candidatures sur la plateforme.

Dans tous les cas, pour pouvoir participer à la phase complémentaire, les candidats doivent classer toutes leurs candidatures par ordre de préférence, sans oublier d’enregistrer ensuite ce classement.

Par ailleurs, comme lors de la phase principale, seules les candidatures qui auront été confirmées (bouton « Confirmer ma candidature ») seront transmises aux établissements.

Lorsque vous recevez une proposition d'admission en phase complémentaire, elle est automatiquement acceptée provisoirement, et vous perdez les candidatures moins bien classées dans votre ordre de préférence. Les places ainsi libérées sont redistribuées à d'autres candidats.

Qui peut participer ?

Les candidats qui ont participé à la phase principale peuvent participer à la phase complémentaire, sauf s’ils disposent d'une proposition d’admission acceptée définitivement à la date du 24 juin, 23h59, fin de la phase d’admission principale. Ainsi, les candidats ayant une proposition d’admission acceptée provisoirement et /ou des places sur listes d’attente ou des placements en recherche de contrat peuvent participer.

Les candidats qui n’ont pas participé à la phase principale peuvent s’inscrire sur la plateforme à l’occasion de la phase complémentaire pour y participer : ils créent leur compte sur Mon Master, remplissent leur dossier candidat et sélectionnent les formations qui les intéressent.

Enfin, si un candidat avait créé un compte Mon Master durant la phase principale mais n’avait pas confirmé de candidatures, il pourra retourner sur son compte pour faire de nouvelles candidatures, ou, si cela est possible (si les formations concernées participent à la phase complémentaire), confirmer ses candidatures restées au statut « Brouillon ».

Quelles formations sont disponibles en phase complémentaire ?

Toutes les formations qui ont été proposées en phase principale ne seront pas disponibles en phase complémentaire ; en effet, un certain nombre de formations auront atteint leurs capacités d’accueil, et ne pourront plus accueillir d'étudiants : elles ne seront donc pas proposées à la candidature.

Certaines formations peuvent être proposées pour la première fois à la candidature en phase complémentaire, et sans qu'il ait été possible d'y postuler en phase principale.

Pour chaque mention au sein de laquelle des formations sont ouvertes à la candidature, le nombre de places disponibles sera indiqué.

Attention : il est possible que certaines mentions ouvertes à la candidature en phase complémentaire n'affichent pas de places disponibles, mais le libellé « Places susceptibles de se libérer en phase complémentaire ». Cela signifie que la formation n’a pas encore épuisé sa liste d’attente, mais qu’elle anticipe de l’épuiser rapidement et souhaite donc renforcer son recrutement en examinant de nouvelles candidatures.

Comment reconnaître les formations proposées en phase complémentaire ?

Les formations ouvertes à la candidature en phase complémentaire seront clairement identifiées sur le portail d’information, où elles seront signalées à l'aide d’un bandeau jaune "Phase complémentaire - Rentrée 2024".

Pour les trouver plus facilement, il sera possible d'activer le filtre « Formations ouvertes à la candidature en phase complémentaire », à gauche de l’écran.

Ensuite, le processus de candidature sera le même qu’en phase principale : pour chaque mention de master ouverte à la candidature, un bouton « Je candidate » redirigera vers la plateforme de candidature.

Combien de vœux peut-on faire en phase complémentaire ?

Il est possible de formuler 10 vœux dans des formations hors alternance et 10 vœux dans des formations en alternance, pour un total de 20 vœux.

Comme pour la phase principale, le décompte des vœux se fait par mention de master au sein d’un établissement donné, et le fait de déposer une candidature dans différents parcours d’une même mention compte donc pour un seul vœu. 

Ces 20 nouveaux vœux peuvent se cumuler aux vœux (15 vœux hors alternance et 15 vœux en alternance) formulés en phase principale.

Comment fonctionne le classement des candidatures ?

Au cours de la phase de candidature et de classement de la phase complémentaire, du 25 au 30 juin, vous devez classer toutes vos candidatures par ordre de préférence et ne pas oublier d'enregistrer ce classement.

Vous ne pourrez enregistrer cet ordre de préférence que si toutes vos candidatures, anciennes et nouvelles, sont classées, quel que soit leur statut, y compris vos candidatures non-confirmées, qui sont au statut « Brouillon ». Si vos candidatures au statut « Brouillon » ne sont pas classées, vous ne pourrez pas les confirmer, et elles ne seront pas envoyées aux établissements pour examen.

A noter, si vous avez participé à la phase principale et que vous avez accepté provisoirement une proposition d'admission à cette occasion, celle-ci sera automatiquement classée en dernière position dans votre ordre de préférence. Vous ne pourrez pas modifier cette place dans le classement. Si vous êtes satisfait de cette proposition d'admission, vous êtes invité à l'accepter définitivement avant la fin de la phase principale, sans quoi, puisqu'elle est classée en dernier, vous la perdrez si une nouvelle proposition vous est faite.

Il est indispensable de classer ses candidatures et d'enregistrer ce classement pour pouvoir participer à la phase complémentaire. Il est également nécessaire de confirmer ses nouvelles candidatures (bouton « Confirmer ma candidature ») pour que celles-ci soient transmises aux établissements pour examen.

Que deviennent les candidatures issues de la phase principale ?

A condition de les avoir classées par ordre de préférence, vos candidatures issues de la phase principale peuvent continuer à évoluer au cours de la phase complémentaire : vous pouvez donc, dès le début de la phase d’examen des candidatures, le 1er juillet, recevoir une proposition d’admission pour ces candidatures, si des places se libèrent.

Si, parmi les candidatures issues de la phase principale, figure une proposition d’admission acceptée provisoirement, celle-ci est automatiquement classée en dernier dans votre ordre de préférence.

Si vous souhaitez finalement intégrer cette formation, il faudra très vite accepter définitivement cette proposition, vous risquez de la perdre en recevant une proposition pour une candidature mieux classée dans votre ordre de préférence.

Pourquoi ma proposition acceptée provisoirement est-elle automatiquement classée en dernier dans mon ordre de préférence ?

La phase complémentaire est destinée à permettre aux candidats n’ayant pas obtenu de place en master ou n’étant pas satisfaits de leur proposition d’admission de poursuivre le processus de candidature. Si votre proposition d’admission acceptée provisoirement est classée automatiquement en dernier, cela signifie que vous la perdrez dès que vous recevrez une proposition d’une candidature mieux classée.

Aussi, si vous êtes satisfait de votre proposition d’admission acceptée provisoirement, nous vous invitons à l’accepter définitivement avant la fin de la phase principale, le 24 juin.

Les établissements ont-ils connaissance de mon ordre de préférence ?

Non, l’ordre de préférence n’est pas communiqué aux établissements. Il ne s’agit pas d’une hiérarchisation qui sert aux établissements. L’ordre de préférence sert uniquement à redistribuer plus efficacement et rapidement les propositions d’admission.